#PREMIÈRE ÉTAPE : LA TAILLE

 

On se prépare pour la taille !

Selon la légende, c’est un âne qui a appris aux humains à tailler la vigne, en grignotant les sarments d’un pied… (le sarment est le rameau vert que la vigne fait pousser chaque année). Ce pied apporta les meilleures grappes et les viticulteurs commencèrent alors à tailler tous leurs pieds de vigne.

Taille vigne

On vous explique comment ça se passe… de nos jours !

L’hiver est un moment propice pour la taille car la vigne se repose. Cette pratique manuelle, qui demande un temps conséquent, consiste à raccourcir les rameaux de vigne qui ont poussés l’année précédente. Théoriquement ce sont les bourgeons situés sur ces rameaux qui seront les plus aptes à fructifier.

L’objectif principal de ce savoir-faire est de sélectionner les branches que nous allons garder afin que de jeunes rameaux, qui porteront les grappes de raisin, puissent se former.

Tailler en automne ou en hiver, avant la montée de la sève et en dehors des fortes gelées, permet de limiter la croissance et l’afflux de bourgeons, de réduire le vieillissement de la souche et par conséquent d’avoir une production de raisin satisfaisante, en quantité et de qualité.

Cette opération détermine également la forme du pied de la vigne qui peut prendre plus ou moins de temps selon le système de taille. Pour nous, la taille s’effectue en cordon de Royat. Cela consiste à coucher et attacher les branches maîtresses à plat de chaque côté du cep sur un fil de fer.

Une autre taille s’effectue au printemps et en été sur des branches vertes dans le but de limiter la végétation de la vigne et de laisser passer la lumière afin qu’elle accède aux grappes de raisin.

On se donne pour nos récoltes

La taille de la vigne facilite et améliore les récoltes. En effet, la vigne est une plante très énergique. L’un des principaux objectifs de la taille est donc de pouvoir récolter le raisin à la main mais aussi d’éviter le grossissement des branches pour le passage des machines.

Le second objectif est d’obtenir de belles couleurs et de belles grappes de raisins pour recueillir des qualités gustatives, appelées « organoleptiques ».

Enfin, chaque taille permet de rajeunir continuellement les ceps dans le but de conserver des vignes qui seront productives sur le long terme. On peut espérer une longue vie à nos ceps situés entre 30 à 60 ans grâce à nos tailles !

 

Que la taille continue !